Bien choisir son gestionnaire de patrimoine

Le gestionnaire de patrimoine est issu d'une profession relativement récente. Elle résulte de l'absence de conseil et d'expertise en matière patrimoniale au sein des établissements bancaires. Ce conseiller est un professionnel spécialisé dans la gestion des actifs matériels et immatériels des personnes privées. Bien que son statut ne soit pas défini juridiquement, la profession reste fortement encadrée par la réglementation et par différents organismes. Le recours à de tels services est incontournable, pour qui veut valoriser son patrimoine. Aussi, le choix d'un tel conseiller doit être réalisé avec soin.

Les compétences requises.

Un bon gestionnaire de patrimoine doit détenir des compétences juridiques et financières solides. Fiscalité, régimes matrimoniaux, droit des successions, connaissance du marché de l'immobilier, son champ d'expertise est relativement large. Cette maîtrise des fondamentaux est essentielle pour l'établissement d'un diagnostic précis de la situation patrimoniale.

Il convient de vérifier que le conseiller dispose d'un agrément, de la formation et des statuts nécessaires à l'exercice de son activité. Par ailleurs, l'adhésion à une association professionnelle agréée par l'autorité des marchés financiers constitue une garantie supplémentaire, notamment en matière d'assurance.

Détermination des objectifs du client.

Préparer une retraite, réduire la fiscalité, organiser la succession, optimiser la rentabilité de ses placements, tels peuvent être les différents objectifs du client que le conseiller doit définir avec précision. A ce titre, l'on s'attachera particulièrement à la qualité d'écoute et à la disponibilité du conseiller.

L'importance de l'entretien préliminaire.

Avant toute opération, certains documents permettent de faire un état du professionnalisme et de l'expertise du conseiller. Le questionnaire résultant de la directive européenne dite "Marchés d'instruments financiers" permet de détailler la situation patrimoniale du client. Aussi, un diagnostic trop expéditif annonce une mauvaise gestion future.

A l'issue de l'entretien, la remise du "document d'entrée en relation" permet au client de détenir toutes les informations obligatoires relatives au conseiller. Celui-ci devra être étudié avec soin. De la même façon, la lettre de mission regroupant les différentes préconisations du conseiller doit être consultée avec minutie, puisqu'elle est censée répondre à la demande et aux objectifs du client.

En définitive, il est plutôt aisé et rapide de juger du professionnalisme d'un gestionnaire de patrimoine. En revanche, la portée de ses conseils s'inscrit inévitablement dans la durée. Il ne s'agit là que de simples indices qui ne peuvent à eux seuls qualifier ou disqualifier votre futur conseiller. Pour en savoir plus, contactez-nous.

Coordonnées

FcomFree
24, rue du Commandant Maurice Arnoux
91730 CHAMARANDE

La LIBERTÉ
de choix de ses clients


Le RESPECT
de tous ses intervenants


L’ÉQUITÉ des relations commerciales entre tous ses partenaires

Vous êtes
professionnel ?